Comment une évacuation ou un rapatriement sanitaire sont-ils décidés ?

assureur complémentaire CFE ou premier euro expatriés ou VIP

La plupart des contrats santé internationaux proposent d’office ou en option une garantie “assistance 24/24″, encore appelée “évacuation sanitaire” ou “rapatriement sanitaire” qui offre à l’assuré la possibilité d’être évacué vers son pays d’origine.  Il est vrai qu’en cas d’urgence, l’assuré, comme sa famille, préfèrent en général que le malade ou l’accidenté revienne “à la maison”. Mais l’objectif de la garantie est tout d’abord de tout mettre en œuvre pour sauver la vie d’un assuré quand ce n’est pas possible localement. Le contrat proposé offre-t-il de l’évacuation sanitaire (vers le lieu adapté le plus proche) ou du “rapatriement” (vers le pays d’origine quand cela est possible) ?

Dans tous les cas, ce sont deux médecins qui vont mettre en œuvre cette garantie : celui en charge du patient localement et celui de l’assisteur. L’assuré ne choisit donc ni le moment ni les conditions de l’intervention ! Celle-ci, une fois décidée, pourra se faire sur vol de ligne régulière (généralement en business class et avec un médecin détaché pour le voyage) ou en avion médicalisé si nécessaire.

Garder en tête également que l’assisteur ne raptriera pas dans tous les cas : il faut généralement que le cas ne puisse être pris en charge localement ou encore une pathologie préexistante pourraient être l’objet d’un refus contractuel…

Il est encore une fois impératif de respecter les procédures de l’assureur et de ne rien décider ni financer sans avoir eu son accord. Tous les contrats d’assistance incluent le rapatriement du corps en cas de décès et parfois le retour de l’assuré en cas de maladie ou décès d’un proche.

Renseignez-vous avant de partir : nous sommes là pour ça !